Mission Locale Montpellier Méditerranée Métropole

Erasmus + : levier vers l’autonomie

Faire un stage dans un autre pays européen permet aux jeunes d’acquérir non seulement une expérience professionnelle supplémentaire valorisable sur leur CV mais aussi de découvrir la culture d’un autre pays et d’enrichir leurs compétences en langues étrangères.

Depuis 2010, le pôle mobilité internationale MLJ3M conçoit et met en œuvre des actions de mobilité notamment européenne financées par la Région Occitanie et Erasmus+. Dans ce cadre des groupes de 8 à 10 jeunes encadrés par la Mission Locale et un partenaire local, partent 1 mois en stage professionnel en Europe.

Les jeunes sélectionnés sont préparés en amont du départ. Ainsi démarches administratives, us et coutumes mais aussi dynamique de groupe sont travaillés en ateliers afin de faciliter la prise de repères et l’adaptation durant la période d’immersion internationale.

Depuis le début de l’année 2022, la Mission Locale a coordonné et mis en œuvre 3 actions de mobilité européenne. Le premier groupe (8 jeunes) est parti à Arad (Roumanie) pour découvrir les métiers de l’informatique, de l’environnement ou de la petite enfance. Un autre groupe (8 jeunes) est parti à Gênes pour des stages dans les métiers du commerce et de la vidéo. 8 jeunes sont également partis une semaine à Berlin, dans le cadre d’un projet financé par l’OFAJ, pour découvrir les métiers du numérique.

Le prochain groupe partira à Barcelos au Portugal au mois d’octobre 2022, pour effectuer des immersions professionnelles dans des secteurs très variés tels que la menuiserie, le textile, l’équithérapie, le médico-social et la petite enfance.

Le Pôle Mobilité Internationale accompagne également les jeunes vers des projets de mobilité individuels. Depuis le début de l’année, 16 jeunes ont ainsi pu se professionnaliser à l’étranger grâce à un partenariat avec Léo Lagrange, en effectuant des stages Erasmus+ de 3 mois à Séville, Berlin ou Brescia. Ce sont également 7 jeunes qui ont pris part à une mission de volontariat en Grèce, en Croatie ou encore au Portugal, dans le cadre du Corps Européen de Solidarité et du partenariat mis en place avec l’association i.PEICC.

 Enfin, 3 jeunes de la MLJ3M ont pu participer à un projet coordonné par l’ARML et l’association Roudel à Chemnitz, en Allemagne.

« L’impact des projets de mobilité sur les jeunes reste indéniable, d’autant plus après une période où beaucoup d’entre eux se sont retrouvés dans une situation d’isolement. Les projets de mobilité permettent aux jeunes de se remobiliser, d’élargir leur champ des possibles, de se fixer de nouveaux objectifs. Ils sont à la fois une période de réflexion, de prise de recul pour les participants et un tremplin vers un emploi ou une formation ». Précise Gaëlle Fillesoye, coordonnatrice du Pôle mobilité internationale de la Mission Locale des Jeunes de Montpellier.

Voyage à Arad (Roumanie)

Du 7 Mai au 4 Juin 2022, 8 jeunes habitants de la métropole de Montpellier se sont envolés pour Arad en Roumanie, dans le cadre d’un projet financé par la MLJ3M, la Région Occitanie et le programme Erasmus+. L’objectif de ce projet était de permettre à ces jeunes d’effectuer un stage de 4 semaines dans le domaine de leur choix.

Avant leur départ en Roumanie, les participants ont bénéficié de 20 heures de cours de roumain, dispensées par l’Association Arrimage et de deux journées de préparation collective au départ, animées par Gaëlle Fillesoye, coordinatrice du pôle mobilité de la MLJ3M.

Accompagnés par Brice Dumillier, conseiller en insertion professionnelle, les jeunes ont été accueillis sur place par l’association EIVA, qui a tout de suite su les rassurer et les mettre à l’aise. Après avoir découverts leurs logements, deux colocations pour 4 personnes, les participants ont bénéficié d’une visite guidée de la ville.

Joe Vercambre a effectué 4 semaines de stage en tant que graphiste : elle a pu travailler sur la maquette d’un site web et participé à la création de visuels pour des tee-shirts.

Dans le cadre de leur stage, Noé Lathuilière et Milan Subasic ont principalement découvert le codage dans une entreprise de développement numérique.

Najoua Oualid et Fanny Guibbert ont été accueillies au sein d’un école spécialisée pour s’occuper d’enfants en situation de handicap. Elles ont également participé à des activités visant à favoriser l’insertion de réfugiés ukrainiens à Arad.

Sheryl Nouraini et Nascimo Le Meur ont effectué leur stage à la réception de l’hôtel Best Western.

Enfin, Gauchat Pierre a été accueilli par l’hôtel Leon, au sein duquel il a pu apprendre les bases du travail en réception.

Ces stages ont permis aux jeunes de développer des compétences linguistiques, des compétences spécifiques liées à leurs tâches quotidiennes mais aussi des compétences transversales telles que la confiance en eux, l’adaptabilité, l’ouverture interculturelle…

Pendant leur séjour en Roumanie, les participants au projet ont eu la chance de visiter Timisoara, de faire du canoë sur la Mures, la rivière qui traverse la ville d’Arad et de prendre part à des événements culturels locaux. Ils ont été très agréablement surpris par l’accueil qui leur a été réservé par les habitants d’Arad, par leur environnement local et par la vie en Roumanie. Ce projet nous a donc permis de largement lutter contre les préjugés qu’ils pouvaient avoir.

Les participants sont rentrés en France ravis de leur expérience et avec une plus grande motivation pour trouver un emploi ou reprendre une formation.

Voyage à gênes (italie)

Du 26 Mars au 16 Avril 2022, 8 jeunes, inscrits à la Mission Locale Jeunes de Montpellier Méditerranée Métropole, se sont rendus à Gênes, en Italie, pour effectuer des stages de 3 semaines. Ce projet, financé par le programme Erasmus+, la Région Occitanie et la MLJ3M a permis aux participants de vivre une expérience très riche.

Afin que les jeunes soient préparés au mieux à leur période de mobilité, la MLJ3M a organisé plusieurs journées de préparation animées par Gaëlle Fillesoye, coordinatrice du pôle mobilité. Ces temps leur ont permis de découvrir le programme Erasmus+, de se projeter dans leur pays d’accueil, d’en apprendre davantage sur l’Union Européenne et de tisser des liens entre eux.

Accompagnés de Florence Berthier, conseillère en insertion professionnelle spécialisée dans le commerce, les participants sont arrivés à Gênes le 26 mars. Ils ont été accueillis par Marco Bertora, éducateur spécialisé, qui est notre contact sur place et qui se charge des liens avec les entreprises, des cours de langues et des visites culturelles.

Les jeunes étaient hébergés dans deux colocations en plein cœur de Gênes. Après s’être installés dans leur appartement, ils ont bénéficié d’une visite guidée de la ville. Dès le lundi, ils ont été accompagnés sur leurs lieux de stages.

Emma Dugast-Rousseau a effectué un stage au sein d’un café associatif. Elle y a appris le service à table, comment faire des cafés et des cocktails, comment préparer des tapas et encaisser les clients. Elle a également participé à l’organisation de petits événements.

Bastien Binet a fait un stage dans une salle de sport. Il a notamment participé à la communication et à la comptabilité de la structure.

Georgio Frangie a effectué son stage au sein d’une cave à vin, charcuterie et fromage. Il a acquis de nombreuses connaissances sur les produits italiens et a amélioré ses compétences de serveur et préparateur de planches de dégustation.

Fatiha Belkasmi Rhal a passé 3 semaines dans une boutique de vêtements pour femmes. Elle a participé à la gestion des stocks, aux commandes, à la mise en rayon, à l’élaboration de la vitrine…

Wendy Rakotondrasoa a d’abord fait un stage dans une boutique de vêtements pour enfants, où elle effectuait les mêmes tâches que Fatiha. Pendant la deuxième partie du séjour, elle a effectué un stage dans un café associatif où elle a appris le service à table.

Billel Lahreche a d’abord effectué un stage dans une brocante, où il a notamment participé à la restauration de meubles et à la vente d’objets variés. Il a ensuite rejoint une imprimerie 3D, où il a pu découvrir l’utilisation de logiciels d’impression et le monde des NFT.

Hailey Nardi et Arthur Tournaire ont d’abord effectué un stage vidéo : ils ont pu acquérir des connaissances théoriques sur la vidéo et s’exercer à la prise d’image, de son, aux techniques d’interview et au montage. Vidéo réalisée : https://www.youtube.com/watch?v=FhpH7lY3O7c

Par la suite, Arthur a rejoint Billel dans l’imprimerie 3D et Hailey a effectué son stage dans une bonbonnerie / boutique de décoration.

Pendant leur séjour en Italie, les jeunes ont bénéficié de 15h de cours d’italien, qui leur ont permis d’acquérir les bases de cette langue. Ils ont également pu découvrir la culture italienne au travers d’ateliers culinaires (pesto et tiramisu) et de visites variées : Nervi, les cinq terres, Milan…

Le bilan de cette action est très positif : les jeunes se sont bien entendus et il n’y a pas eu de tension au sein du groupe. Ils ont tous pu acquérir des compétences et évoluer. Chacun repart grandi de cette expérience, avec de nouvelles envies, une motivation et une confiance en soi accrues.

Mission Locale Garrigues et Cévennes

Dans le cadre du programme Erasmus +, les jeunes gens ont désormais la possibilité de réaliser des séjours Européens, dans le cadre du CES, Corps Européen de Solidarité. Deux types de séjours sont proposés : Volontariat / Solidarité et Professionnel.

Dans le cadre du Consortium régional, réunissant plus de 100 acteurs régionaux au sein d’un projet unique en France soutenu par l’Union Européenne via le programme Erasmus+, les jeunes gens peuvent s’inscrire dans un parcours de mobilité à visée professionnelle.

L’objectif est de rendre accessibles les stages à l’international Erasmus+ aux jeunes en insertion, afin d’améliorer leur employabilité, leur savoir-être, leur autonomie, l’estime de soi, et la pratique des langues étrangères.
Cela est réalisable par des stages professionnels, des ateliers interculturels et de découverte, l’apprentissage linguistique dans le pays d’accueil.

SEJOUR PROFESSIONNEL – Gênes – Italie – 19.02 au 12.03.2022

Apprendre ou se perfectionner dans une langue,
Stage de 3 semaines selon le domaine professionnel défini, Échanger avec les habitants, les jeunes et des professionnels italiens, Découvrir une culture et un autre pays et gagner en autonomie. Obtenir l’EUROPASS

Une visite préparatoire a été organisée du 6 au 9 juin 2021, en présence des conseillers Référent Mobilité des 2 structures, ainsi que du prestataire de l’action, l’association VIRAMONDE. Rencontre avec les partenaires Italiens, les entreprises accueillant les stagiaires et repérage des lieux de vie.

Préparation au départ (du 7 au 11 Juin 2021) : L’objectif de l’intervention était de préparer les jeunes, tant sur le plan personnel que professionnel, afin que le séjour se déroule au mieux et que les futurs stagiaires puissent s’enrichir de ce stage et de cette expérience interculturelle à l’étranger.

Bilan de stage sur place du 9 au 12 Mars :

Rencontre des jeunes dans les entreprises, bilan en présence des jeunes et des employeurs.

Bilan final individuel et collectif avec les jeunes, la Mission Locale Petite Camargue Héraultaise et Viramonde.

Bilan valorisant expérience de Mobilité Européenne et sur l’expérience humaine enrichissante sur le développement des compétences et des compétences transversales et leur souhaits de mobilité à venir.

Trouvez votre Mission Locale

Quelle est votre commune ?

Pin It on Pinterest

  Aller au contenu principal